13 December 2018

La vie est trop courte pour rouler dans une voiture fade

Le côté énigmatique de la marque Bristol doit beaucoup à la personnalité de son pittoresque gérant, Tony Crook. Ses déclarations évasives ont fait écrire beaucoup de bêtises aux journalistes, à fortiori lorsqu’il s’agit des chiffres de production, jamais officiellement révélés, mais très éloignés de ce que l’on a pu lire dans la presse. La preuve avec ce recensement des dernières Bristol de l’ère Crook, les Blenheim.

bristol-cars-729x486-0ceeeca53bafe724  vlcsnap-2016-10-28-14h50m22s429

Régulièrement interrogé sur le nombre de Bristol produites, Tony Crook répondait inlassablement : « fewer than people want to buy ! » Dans la préface d’un ouvrage consacré à sa marque, il révèle non sans malice que les numéros de série de ses voitures ne sont pas consécutifs. Et de conclure : « no wonder our cars are so rarely seen, and are thus so exclusive« .

Méfiant à l’égard des médias, Tony Crook n’aura jamais annoncé que des capacités de production théoriques : « deux ou trois par semaine » au lancement de la Blenheim, ou encore « 150 par an » en 2000, autant de façons bien à lui de ne rien dire.

bristolcars3

Par chance, les Bristol Blenheim appartiennent à une espèce grégaire. Ces voitures n’ont jamais été officiellement importées sur le Continent, bien qu’une poignée d’exemplaires y aient été homologués de façon isolée. Le gros du parc est concentré dans les quartiers chic de Londres, où les chasseurs de voitures exotiques les photographient régulièrement avant de publier leurs trouvailles sur le Web. Et comme les Bristol changent régulièrement de main (suite à déception ?), on les retrouve souvent chez les mêmes revendeurs, qu’il s’agisse de Bristol Cars ou de Graeme Hunt, situé à quelques encablures.

15686408926_cf2944d712_o

Une simple recherche via Google Image nous permet donc de tracer ces voitures rares avec une étonnante facilité. En outre, le système d’immatriculation britannique permet de connaître précisément la date de mise en service d’un véhicule. Cela serait encore trop simple car en réalité, une voiture peut porter plusieurs immatriculations différentes dans sa vie.

2009-4125971038_b51e91dc5e_z

La mode anglaise des plaques personnalisées (une vraie passion et un marché juteux outre-Manche) permet en effet d’acheter et de vendre une ou plusieurs immatriculation(s) spéciale(s) pour un même véhicule. Certaines Blenheim en ont eu au moins trois. Par ailleurs, la même voiture peut avoir eu plusieurs apparences différentes puisque Bristol pratique la modernisation des véhicules anciens, à la manière de Bugatti qui modifiait les carrosseries et les caractéristiques techniques de ces types 57 en cours de vie.

2000-2001-x685-jwp-plaque-constructeur

La façon la plus sûre d’authentifier nos Bristol reste de connaître leurs numéros de série. Certains revendeurs de voitures de luxe nous y aident en fournissant une grande quantité de photos, dont celle de la précieuse plaque constructeur. Quand ce n’est pas le cas, il faut se débrouiller autrement. On s’est donc pris au jeu de l’investigation automobile en comptant nos voitures. Leur identité est décrite de la façon suivante :

#Numéro d’inventaire – TYPE (date de mise en circulation si connue) – Immatriculation si connue (Indicatif du pays + mention éventuelle de plaque personnalisée) – Numéro de série si connu – Conduite à droite ou à gauche – Teinte de carrosserie / teinte de cuir + éventuels autres éléments intérieurs – Éventuels équipements particuliers

BLENHEIM (1993-1997)

#1 – BLENHEIM (1993) – MPH 100 (GB, plaque constructeur) – conduite à droite – gris métal / cuir rouge

1993-mph-100-blenheim-07

1993-mph-100-bristolblenheimii-1757_2  1993-mph-100-5894513bm04_169

C’est la toute première Blenheim, reconnaissable à sa plaque d’usine « MPH100 » utilisée depuis les années 50 par Tony Crook pour ses voitures personnelles. Elle est présentée en compagnie du bombardier éponyme sur l’aérodrome de Filton. Elle y est immortalisée par le constructeur pour le catalogue de lancement et les photos de presse. Le journaliste Steve Cropley l’essaie pour le numéro d’Autocar publié le 15 septembre 1993. Après la séquence promotionnelle, la voiture a été photographiée au Bristol Club Annual Day and Concours d’Élégance en september 1996. Elle portait toujours alors sa plaque constructeur. Qu’est-elle devenu depuis ?

#2 – BLENHEIM (1994) – L551VEU (GB) – conduite à droite – rouge foncé / cuir noir + accoudoir central rouge + haut de planche de bord rouge + moquettes rouge

1995-img044

Extérieur : calandre spéciale avancée à barres horizontales chromées, capot bombé (idem Bristol Brigand ?), phares plus grands à entourage couleur carrosserie, spoliers spécifiques avec phares anti-brouillards circulaires à l’avant et deux sorties d’échappement spécifiques à l’arrière, jantes spécifiques à six bâtons.

1995-img045

Intérieur : console centrale spécifique descendante, sélecteur de vitesse plus moderne (provenance inconnue), sièges spéciaux plus enveloppants, accoudoir central avec coffre, boiseries de portes avec entourage en cuir (?) rouge, haut de planche de bord en cuir (?) rouge.

Voiture personnelle de Simon Rapier, lourdement modifiée à sa demande à une date non connue. Photos issues de l’ouvrage de Cristopher Balfour : Bristol, a very British Story (2009).

#3 – Blenheim (23/11/1995) – N325 OYP (GB) – conduite à droite – noir / cuir crème – calandre restylée, filet décoratif latéral, quatre sorties d’échappement (amélioration ultérieure)

1995-1996-n325-oyp-blenheim-01 1995-n325-oyp-lrg-1995-blen1-1

Véhicule modifiée à une date inconnue

#4 – BLENHEIM (06/01/1997) – P863 PLY (GB), P836 PLY (GB, personnalisée) et KNK 1Y (GB, personnalisée) – conduite à droite – marron puis rouge foncé / cuir noir – quatre sorties d’échappement rapprochées (rajoutées après re-peinture)

knk-iy-bristolblenheim3 knk-iy-bristolblenheim32

1996-1997-p863-ply-6993965597_7fc5059d8e_b

Véhicule à l’origine marron, transformé extérieurement en Blenheim 3 (sauf poignées de porte) à une date inconnue puis repeint en rouge foncé.

vlcsnap-2016-11-06-19h22m08s162  1996-1997-p836-ply-blenheim-1-converted-on-blenheim-3-jahh-on-flickr

Visible dans le show-room Bristol Cars dans la vidéo de Cool Hunting.

#5 – BLENHEIM (19/07/1997) – MSV806 (GB, personnalisée) – conduite à droite – gris foncé / cuir crème

1996-mvs806-1 1996-mvs806-2

Voiture convertie en Blenheim 2 à une date inconnue

BLENHEIM 2 (1998-1999)

#6 – BLENHEIM 2 (1997) – R927 CDC (GB) – conduite à droite – bordeaux / cuir noir

1997-r927-cdc-1

Voiture vendue en occasion par Bristol Cars en 2016

bristol-blenheim-ii-1757_11

#7 – BLENHEIM 2 (28/10/1998) – S701 CTC (GB) – conduite à droite – gris foncé / cuir crème

4737637931_98e7be4902_b 4737640769_ee0bb7d2c5_b 4737639301_ed35fa832b_b

C’est fort probablement ce véhicule que l’on voit dans la séquence vidéo de Men & Motors (1998), avec la plaque constructeur « MPH 100 »

vlcsnap-2016-10-28-00h41m12s839 vlcsnap-2016-11-06-19h31m20s905

#8 – BLENHEIM 2 (18/08/1998) – S878 CHU (GB) et M10WLR (GB, personnalisée) – conduite à droite – bleu foncé / cuir gris

2000-s878-chu-1 m10-wlr-bristol_blenheim_2_1998_1

2000-s878-chu-2

En 2016, « M10WLR » est porté par une Kia Sorento. Cette Blenheim 2 a donc repris une autre immatriculation, sans doute celle d’origine. C’est probablement cette voiture que j’ai photographié chez Bristol Cars en août 1999.

10532928124_50f3cedaab_c 1999-10532885835_d0a285657b_c

#9 – BLENHEIM 2 (01/08/1998) – S824 CHT (GB) – conduite à droite – bordeaux / cuir noir

1998-1999-s824-cht-610-20141029121222_540x360

Il s’agit possiblement de la voiture visible dans la séquence vidéo de Men & Motors avec Tony Crook ainsi que l’exemplaire photographié pour le catalogue de la Blenheim 2, avec plaques publicitaires « BLENHEIM »

1998-blenheim_bristol-completed 1998-bristolblenheimii-completed

#10 – BLENHEIM 2 (23/03/1999) – T421 VJN (GB) – conduite à droite – bleu électrique / cuir crème avec liseré bleu

1999-t421-vjn-bristol-blenheim-3-at-the-shuttleworth-collection-old-warden-beds-october-2012-lee-mullins-on-flickr

#11 – BLENHEIM 2 – NCX188 (GB, personnalisée) – conduite à droite – bordeaux

Données et photos manquantes. Mêmes commentaires que pour l’exemplaire #8.

 BLENHEIM 3 (1999-2009)

#12 – BLENHEIM 3 (12/10/1999) puis BLENHEIM 3G (10/11/2002) – V100 MPH (GB, constructeur) / K1DJK (GB, personnalisée) / V428 EYB (GB)  –  bleu glacier / cuir crème –  bicarburation GPL (installée en 2002)

1999-2000-v428-eyb-bristol_1841319c

1999-bristolblenheim3g-1758_1

Plus ancienne Blenheim 3 connue, Bristol Cars l’utilise pour sa communication. En 2002, le constructeur l’équipe d’une installation GPL et la rebaptise Blenheim 3G, par opposition aux Blenheim 3 et 3S. Deux réservoirs de gaz prennent place dans le coffre. On la reconnaît facilement au bouchon de la trappe GPL située sur l’aile arrière gauche. Est-ce la seule Blenheim 3G existante ?

1999-2000-v428-eyb-i276958  2319664426_7ce05f586d_b

Elle a été brièvement vue sur le plateau de l’émission Top Gear en compagnie de Richard Hamond et Jason Dawe (numéro de saison et d’épisode requis). Jeremy Clarkson en fait une description acide pour le Sunday Times, le 8 décembre 2002.

#13 – BLENHEIM 3 – conduite à droite – gris-marron / cuir crème

bristolblenheim3g-1758_2

Exemplaire utilisé pour la communication de Bristol Cars. Informations supplémentaires requises !

#14 – BLENHEIM 3 (2000) – W696 RPG (GB) et V100SPJ (GB, personnalisée) – TTBL3 99108206 – conduite à droite – bleu foncé / cuir gris – toit ouvrant

2000-w696-rpg-by-hugh-neal-on-flickr  v100-spj-2

Doublon possible avec l’exemplaire (identique) mis en vente par Graeme Hunt mais aux immatriculation et numéro de série inconnus

2000-graeme-hunt-234d9c0fcb74af283e9bcf3a68aaff1c_l1050722

#15 – BLENHEIM 3 (2000) – W91 SMW (GB) – TTBL3 99258965 – conduite à droite – bleu foncé / cuir crème avec passepoils bleus + moquettes bleues

2000-w91-smw-jahh

Ex-voiture personnelle de Tony Crook, revendue par Graeme Hunt

2000-ttbl399258965-ex-tony-crook-62135b8de7703a6cc62fd3a146bfb9ab_l1020904_edited-1   2000-ttbl399258965-ex-tony-crook-62135b8de7703a6cc62fd3a146bfb9ab_l1020916

#16 – BLENHEIM 3 (21/07/2000) – X684 DPN (GB) puis NE26666 (CH) –  TTBL3 99235914 – conduite à droite jusqu’en 2013 puis à gauche depuis – bleu foncé / cuir gris – jantes à 5 bâtons, toit ouvrant, aide au stationnement (rajouté en 2013)

2000-ttbl399235914-bristol-blenheim-3-7812  2000-ttbl399235914-bristol-blenheim-3-7850

2000-ttbl399235914-bristol-blenheim-3-7823

C’est l’une des Bristol Blenheim les mieux connues. En 2013, elle a été convertie en conduite à gauche par Bristol Cars à la demande de son second propriétaire, d’origine helvétique. Exportée en Suisse, elle a dû passer par les services d’homologation pour être immatriculée, Bristol n’ayant jamais commercialisé de Blenheim dans ce pays. Je l’ai essayée en novembre 2015. Début 2016, l’auto est cédée à un revendeur hollandais.

2000-ttbl399235914-bristol-blenheim-3-7868

#17 – BLENHEIM 3 (2000)- X685 JWP (GB) – TTBL3 99300999 – conduite à droite – gris métal / cuir crème

2000-2001-x685-jwp_mg_7640

Exemplaire mis à l’honneur par classicdriver.com dans un article de Steve Wakefield, Bristol Blenheim : a matter of taste ? publié le 2 août 2013

2000-2001-x685-jwp_mg_7722   2000-2001-x685-jwp-vin1

#18 – BLENHEIM 3 (2000) – X54 DYB (GB) – TTBL3 99315929 – conduite à droite – gris métal / cuir crème

2000-ttbl399315929-x54-dyb

#19 – BLENHEIM 3S (2000) – 00-D-112109 (IRL) – conduite à droite – noir / cuir gris ou noir

2000-blenheim-irl

Seul exemplaire connu avec une antenne sur le toit alors que celle-ci est habituellement positionnée sur l’aile arrière droite. C’est sans doute l’exemplaire aux plaques dissimulées qui servit aux photos de presse de Bristol Cars.

2000-blenheim-3s-irl

#20 – BLENHEIM 3 (2000) – 00-D-120205 (IRL) – conduite à droite – bleu foncé

2000-00-d-120205-dublin

Un des deux seuls exemplaires connus en plaques irlandaises. Informations supplémentaires requises.

#21 – BLENHEIM 3 (25/06/2001) – Y582 RSE (GB) – bordeaux

2001-y582-rse-index

Est-ce l’exemplaire photographié par James Mann pour Classic and Sports Cars et dont l’immatriculation est dissimilée ?

bristol_blenheim_3_big_75515

#22 – BLENHEIM 3 – TMN 610 (GB, personnalisée) – conduite à droite – bleu puis gris foncé / cuir crème

tmn-610-bristol-blenheim-ii-1998-288582 tmn-610

Une même immatriculation pour une probable même voiture, repeinte

#23 – BLENHEIM 3 – GT OX 500 (D) – conduite à gauche – bordeaux / cuir fauve

gt-ox-500-jahh-2

#24 – BLENHEIM 3S (17/07/2001) – Y913 EGP (GB) – conduite à droite – gris métal / cuir crème – bicarburation GPL  –

2001-y913-egp-img03

Peut-être la première Blenheim 3S. Exemplaire mis à l’honneur par classicdriver.com dans un article de Steve Wakefield, To Blenheim by Blenheim publié le 16 avril 2010

#25 – BLENHEIM 3S (01/09/01) – WX51 AEE (GB) / V8 BLM (GB, personnalisée) – conduite à droite – gris métal

 2001-2002-wx51-aee-609_1  2001-v8-blm-28341585553_90dcd0fef3_m-2

A servi à la communication de Bristol Cars. Porte depuis un blason (celui de son propriétaire ?) sur ses ailes avant.

#27 – BLENHEIM 3S – ???? ?? 75 (F) – conduite à gauche – bleu foncé / cuir gris

0000-xx-75

Unique voiture connue en plaque française, surprise en Suisse. Informations requises.

#28 – BLENHEIM 3 (17/10/2002) – V100 KDM (GB, personnalisée) et WV52 FFU (GB) – TTBL3 00471110 – conduite à droite – bleu ciel / cuir noir – accoudoir central, boiseries de contre-porte

2002-v100-kdm-6941920

Exemplaire vendu aux enchères en septembre 2016 au musée nationale de l’automobile de Beaulieu pour 26.450 livres Sterling, soit environ 30.000 euros. Proposée sur eBay en juillet 2017 à 49.995 livres Sterling, soit environ 55.861 euros.

2002-v100-kdm-6941926 2002-v100-kdm-6941928

#29 – BLENHEIM 3 (18/09/2003) – WX53 RDO (GB), 988 AKV (GB, personnalisée) et DHK 660 (S) – TTBL3 00331090 –  gris métal / cuir bleu – boiseries de contre-porte, accoudoir central avec coffre, kit téléphone

2003-ttbl300331090-a5a4545f70e283f7540e0a8bc795e5bd_l1060024   2003-ttbl300331090-a5a4545f70e283f7540e0a8bc795e5bd_l1060037

Une des deux Blenheim à conduite à gauche construites d’origine par l’usine, selon le revendeur Graeme Hunt. L’auto a été immatriculée et utilisée en Suède quelques temps avant de revenir au Royaume-Uni.

2003-ttbl300331090-a5a4545f70e283f7540e0a8bc795e5bd_l1060034

Doublon probable : « OIL6000 » (également en conduite à gauche)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

#30 – BLENHEIM 3 (01/09/2004) – WX54 PBF (GB) et R1LVN (GB, personnalisée) – conduite à droite – bleu foncé / cuir gris – jantes à cinq bâtons

2004-2005-wx54-pbf-by-jahh-3

ri-lvn-bristol-blenheim-3-1999-08

#31 – BLENHEIM 3 (03/10/2005) – WX55 UCG (GB) – conduite à droite – bleu foncé / cuir crème – jantes à cinq bâtons

 2005-2006-wx55-ucg-by-john-cardwellpix-on-flickr  2005-2006-wx55-ucg-by-john-cardwellpix-on-flickr-guildford-sussex

Exemplaire photographié à Guildford, Sussex, le 2 septembre 2015

#32 – BLENHEIM 3 ou 3S – conduite à droite – gris foncé / cuir crème – jantes à cinq bâtons, boiseries de porte

bristol-blenheim-4

Informations manquantes !

l-bristol-blenheim-3g   1020_3

#33 – BLENHEIM 3 (22/05/2008) – 3 AEK (GB, personnalisée), NMH 90 (GB, personnalisée), MPH 194 (GB, personnalisée), WX08 SXN (GB) – TTBL3 40271082 – conduite à droite – vert anglais puis bleu foncé / cuir fauve puis crème

2008-2009-wx08-sxn-jahh-on-flickr  IMG_4910

Voiture repeinte à une date inconnue. Doublon possible : exemplaire identique peint en vert anglais avec plaque personnalisée « V100KDM »

v100kdm_1306944114

« BLENHEIM 4 » (2009)

#34 – « BLENHEIM 4 » (appellation officieuse) (entre 03/2009 et 08/2009) – WX09 JEU (GB) – bleu ciel / cuir crème – jantes à cinq bâtons, bicarburation GPL

2009 Bristol Blenheim 4 luxury car --- Image by © Martyn Goddard/Corbis

Exemplaire unique de « Blenheim 4 », profondément restylée. Dernière Bristol Blenheim.

SUJET ÉVOLUTIF A SUIVRE…

Un grand merci à Pierre-Emmanuel Goffinet pour son aide précieuse

Laurent Berreterot

RECENSEMENT

One thought on “RECENSEMENT. Bristol Blenheim.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories